dans Services

La numérotation téléphonique infernale des DOM-TOM

Aujourd’hui je vais vous parler d’un problème propre aux DOM-TOM, et unique au monde, qui paralyse le commerce électronique dans nos régions, celui de la numération téléphonique.

Je vais d’abord commencer par vous faire un résumé de la numération dans les DOM-TOM. Pour simplifier les choses, qui sont déjà assez complexe, je vais prendre l’exemple de la numérotation en Guadeloupe (Département français numéro 97-1), mais cela est est également valable pour nos concitoyens de Martinique, Guyane, Réunion.

En France (Métropolitaine et Outre-Mer), tous les numéros de téléphone fixe, comporte 10 chiffres. Les deux premiers chiffres (indicatif téléphonique) correspondent à une région géographique de France :

Le 01 correspondent aux départements d’Ile de France.

Le 02 en France, correspond à la région Nord Ouest et aux départements des Pays de la Loire

Le 03 correspond à la région Nord Est.

Le 04 est l’indicatif téléphonique de la zone Sud Est.

et bien entendu le meilleur pour la fin

Le 05 est le préfixe téléphonique de la région Sud Ouest.

Non ce n’est pas une blague, nous résidons tous en région Sud-Ouest et cela à bien été mis en place par la très sérieuse ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) et vous le savez tous car votre numéro de téléphone fixe commence bien par un 05. Mais bon… admettons-le et continuons en faisons le point sur les numéros des mobiles :
Là, il semble que cela soit plus simple, au premier abord, car tous les numéros de mobiles en France métropolitaine et en Outre-Mer comporte là aussi 10 chiffres avec un indicatif unique le 06 (et aussi le 07 depuis Juillet 2010).

Résumons et synthétisons :
En France métropolitaine, un numéro de téléphone fixe ressemblera à ceci :
01 XX XX XX XX
et dans les DOM-TOM à ceci :
05 90 XX XX XX (Guadeloupe)
05 96 XX XX XX (Martinique)
05 94 XX XX XX (Guyane)
05 92 XX XX XX (Réunion)

Oui, d’accord, vous avez tous compris ce petit cours de régulation téléphonique, et cela marche très bien depuis des lustres. Mais alors, ou est-le problème ?

Avant d’entrer dans l’une des coulisses de l’enfer du commerce électronique dans les DOM-TOM, nous allons brièvement vous rappeler le processus des communications téléphoniques entre la France et l’international et entre les DOM-TOM et l’international.

Vous avez probablement déjà voyagé à l’étranger et vous savez probablement que pour joindre un correspondant en France Métropolitaine que vous devez composer l’indicatif international de la France Métropolitaine qui est le 33 suivi (attention c’est subtil !) des 9 derniers chiffres de votre correspondant. Ainsi par exemple si depuis la Finlande, vous voulez joindre l’ARCEP à Paris pour leur demander pourquoi leur plan de numérotation téléphonique est aussi farfelu vous devrez composer le (33) 1 40 47 71 98 car leur numéro de téléphone réel est le 01 40 47 71 98. N.B. Si il s’agissait d’un mobile le chiffre après le 33 serait un 6 bien entendu.  Encore une fois vous vous demandez « Oui, mais c’est quoi le problème exactement ??? » Un peu de patience, on y arrive !

Si vous voulez êtes en déplacement professionnel, toujours en Finlande (je cite la Finlande car c’est un pays que je rêve de visiter, mais cela peut-être n’importe lequel) et que vous voulez joindre votre femme à Trois-Rivières en Guadeloupe, vous devrez composer le 590 suivi des 9 derniers numéros et non pas le 33 ! Pour un téléphone mobile c’est pareil, vous devrez composer le 590 suivi des 9 derniers chiffres du téléphone mobile. Soit (590)690 XX XX XX XX. Ça va pour le moment ? Vous me suivez ?

Si pour de simples communications téléphoniques on finit par s’y habituer, il en va tout autrement pour les transactions sur l’Internet. Pourquoi ? Parce que nous ne sommes pas français ! Oula, vous allez me dire, encore un pro-indépendantiste intégriste à la solde des chinois musulmans du LKP ! Non, je vous rassure cela n’a rien à voir. Nous ne sommes pas français sur l’Internet et je vais vous le prouver !

Quand vous effectuez une transaction sur l’Internet, vous devez entrez vos coordonnées : nom, prénom, adresse, pays et très souvent votre numéro de téléphone. Votre numéro de téléphone est un élément clé par lequel on une société doit pouvoir vous contacter en cas de problème ou pour confirmer l’authenticité de votre identité. Le pays est aussi un élément important car il déterminera le montant des frais de port, mais nous en parlerons dans un autre article ca nous avons des révélations importantes à vous faire.

Sur l’Internet vous devrez donc remplir un formulaire électronique qui récupérera ces informations afin de finaliser votre commande. Mais j’ai déjà été très long et comme dit le dicton une image vaut mieux un long discours regardez ceci :


Je me suis inscrit sur ce site (Paypal pour ne pas le nommer), dont je n’ai rien à reprocher car il est le plus connu et le plus réputé au monde pour les transactions bancaires entre commerçants et acheteurs. Il est notamment utilisé par Ebay pour sa sécurité et sa grande fiabilité. J’y ai entré mes coordonnées, y compris le pays (France) puisque je réside en France n’est-ce pas. Or au moment d’indiquer mon numéro de téléphone, il m’a été impossible de fournir car le formulaire le refusera. En clair, si vous résidez en France votre indicatif téléphonique doit être impérativement le 33 et non le 590, si vous forcez le formulaire en indiquant le 590 vous obtiendrez inéluctablement un message d’erreur suivant :

Notez quand cas de problème sur votre compte bancaire, il n’y aura aucun moyen de vous joindre par téléphone. Par ailleurs, sur ce site en particulier, votre numéro de téléphone doit être valide afin de recevoir un SMS avec un code pour confirmer que le numéro de téléphone que vous avez indiqué est bien le vôtre et non celui de Mr Moussafa Karabidjou, célébre arnaqueur de Cote d’Ivoire.

Et vous allez me dire pourquoi ne pas avoir mis Guadeloupe comme pays ? Hé hé c’est malin… Mais non ça ne marche pas comme ça, car votre banque elle est située géographiquement sur le territoire français et franchement un client d’un pays « étranger » dont la banque est localisée en France, moi je refuse de commercer avec lui.

Ceci est un exemple pris avec un site archi connu comme Paypal, mais on peut en citer plein d’autres.

Donc pour résumer le plan de numérotation de téléphonie mis en place par l’ARCEP pour les DOM-TOM n’a pas tenu compte de la globalisation du commerce électronique. Il est tout simplement inadapté, incongru, complexe à tout point de vue. Il en découle une foule de problèmes lié à la sécurité, l’identité et la certification des transactions à partir des Département et Territoires d’Outre-Mer. Nous ne sommes plus à l’ère du Minitel (quoique avec Facebook, mais on en reparlera…).

Il est grand temps que cela change ! Messieurs les politiques faites votre boulot !

Restez donc connecté sur www.livraison-dom-tom.com en attendant nos prochains articles.

Written By:

10 Commentaires

  1. Pierre 11 février 2012 Répondre
  2. adminAuteur 29 février 2012 Répondre
  3. Nyx 30 mars 2015 Répondre
  4. Ynto 15 mai 2015 Répondre
    • MasterBOX 26 janvier 2016 Répondre
  5. Francine 1 juin 2015 Répondre
    • adminAuteur 1 juin 2015 Répondre
  6. Thomas 22 septembre 2015 Répondre
  7. SICONINE 13 juillet 2017 Répondre
    • DjangoAuteur 10 septembre 2017 Répondre

Ajouter Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *